ALGERIE: Disparition d'un avion d'Air Algérie reliant Ouagadougou à Alger - Africa Nouvelles

ÉVÉNEMENTS

Accident ou attentat?

La compagnie Air Algérie a annoncé, jeudi 24 juillet en fin de matinée, avoir perdu le contact avec un de ses appareils.

La compagnie Air Algérie a annoncé, jeudi 24 juillet en fin de matinée, avoir perdu le contact avec un de ses appareils. L'avion a décollé dans la nuit de Ouagadougou au Burkina Faso en direction d'Alger. Le contact aurait été perdu peu de temps après le décollage, alors que l'avion se trouvait dans l'espace aérien malien, vraisemblablement dans la zone de Gao. Selon les autorités françaises, il y aurait de nombreux Français à bord.

Selon une source, l'avion comptait 110 passagers à bord et six membres d'équipage et il aurait décollé à 01h17 TU de Ouagadougou au Burkina Faso. Le vol devait arriver vers 5h40, heure locale, (4h40 TU) à Alger. Le contact a été perdu très peu de temps après ce décollage, à 1h38 TU. Il y avait à ce moment de forts orages au-dessus du Burkina Faso.

Du côté de la compagnie aérienne, on déclare que l'avion un Mac Douglas a décollé à 1h55 temps universel de Ouagadougou. Les services de navigation aérienne algérienne assurent avoir perdu le contact avec l'appareil 50 minutes après son décollage en direction d'Alger.

De nombreux Français à bord

Selon les premières sources, la plupart des passagers sont des étrangers qui devaient voyager en transit vers l'Europe, vers le continent américain, ou vers le Moyen-Orient.

Les autorités françaises annoncent d'ailleurs qu'il y a vraisemblablement des Français en nombre dans l'appareil. Le représentant d'Air Algérie au Burkina Faso évoque 50 Français.

La France a mis en place une cellule de crise. En Algérie, une réunion de crise se tient en ce moment à l'aéroport d'Alger. Il y a également une cellule spéciale qui a été mise en place au ministère des Transports dans la capitale.

Avion appartenant à Swiftair

Il s'agit du vol AH5017 d'Air Algérie, une ligne régulière qui assure la liaison Ouagadougou-Alger quatre fois par semaine. La compagnie a annoncé la mise en place d'un plan d'urgence. L'avion, affrété par Air Algérie, est loué par la compagnie à une autre compagne espagnole Swiftair.

Dans une note (pdf, en espagnol) diffusée sur son site internet, Swiftair confirme la disparition d'un de ses appareils assurant la liaison Ouagadougou-Alger, et affirme qu'il s'agit d'un avion MD83. Mercredi avant son départ du Burkina Faso, l'appareil aurait fait un voyage aller-retour depuis Paris vers Batna, dans le sud-est de l'Algérie.

Signal perdu au-dessus du Mali

L'avion devait passer au-dessus du nord du Mali, notamment Gao et Tessalit. C'est au-dessus de cet espace aérien malien, près de la frontière algérienne, que le contact aurait été perdu avec l'équipage. Une information reprise par le secrétaire d'Etat français aux Transports, Frédéric Cuvillier.

Selon une course d'Air Algérie: «L'avion n'était pas loin de la frontière algérienne quand on a demandé à l'équipage de se dérouter à cause d'une mauvaise visibilité et pour éviter un risque de collision avec un autre avion assurant la liaison Alger-Bamako. Le signal a été perdu après le changement de cap ». Alors que du côté burkinabè, le ministre des Transports a déclaré que le pilote avant lui-même demandé une modification de sa route en raison d'une tempête.