Variétès - Africa Nouvelles

Crépuscule des crépus? 

La marque Schwarzkopf vient de mettre sur le marché une nouvelle gamme de produits capillaires destinée aux cheveux crépus et défrisés. Smooth'n'Shine s'adresse avant tout aux cheveux noirs et métissés (tressés, naturels, défrisés, etc.). 

alt

Développée en Afrique du Sud, la gamme est composée d'une quinzaine de produits riches en huile d'olive et en huile de moringa pour nourrir et protéger les cheveux.

La marque de cosmétique envisage de conquérir, à travers cette nouvelle trouvaille, une part importante du marché africain et de sa diaspora.

Ses nouveaux produits sont destinés à répondre aux problèmes de la santé des cheveux et du cuir chevelu noirs et métissés.

Ses détracteurs n'ont qu'à... "Hanna...boliser"? 

Lisa Hanna, la ministre jamaïcaine de la Jeunesse et de la Culture, fait polémique. En cause? Une photo d’elle sur la plage, où ses courbes avantageuses seraient trop visibles. 

alt

Lisa Hanna, la ministre jamaïcaine de la Jeunesse et de la Culture, fait polémique. En cause? Une photo d’elle sur la plage, où ses courbes avantageuses seraient trop visibles. La beauté de Lisa Hanna n’est un secret pour personne en Jamaïque. En effet, la chrétienne-démocrate de 39 ans a représenté son pays, lors du concours Miss Monde en 1993. Mais depuis 2007, année de ses débuts en politique, son physique lui vaut quelques attaques. Sa dernière publication sur sa page Facebook fait particulièrement jaser. En bikini, moulée dans un t-shirt Bob Marley, la ministre jamaïcaine de la Jeunesse et de la Culture marche sur la plage. Rien d’exubérant, mais cela a suffi a provoqué un petit tremblement de terre sur les réseaux sociaux. Cette tenue est jugée "inappropriée pour une ministre" par ses détracteurs.

Mais Lisa Hanna peut compter sur le soutien de certains de ses compatriotes, à l’instar de la politicienne Marlene Malahoo Forte, pourtant dans l’opposition, qui prend ainsi sa défense: "Je ne vois aucune raison de critiquer notre Miss Monde. Elle a une tenue adaptée pour la plage".

"Cissé" question d'âge... elle a dépassé tout ça! 

Avoir le bac à 62 ans, et l'avoir dès la première tentative!  Elle ne s'est pas arrêtée en si bon chemin.

alt

Avoir le bac à 62 ans, et l'avoir dès la première tentative!  Elle ne s'est pas arrêtée en si bon chemin. Aujourd'hui, Mariam Cissé Traoré poursuit ses études supérieures et dit qu'elle s'est retrouvée tout à fait dans le thème du 15e Sommet de la Francophonie, qui s'est tenu à Dakar. Une femme comme elle assume tout à fait son statut d'«acteur» de développement. Son discours s'adresse aussi aux jeunes: il n'y a pas de raison que les esprits encore verts n'y parviennent pas, alors même qu'avec quelques trous de mémoire, elle n'a pas l'intention de s'arrêter.

Ecoutez, son histoire vous dira sans doute quelque chose. Elle était hôtesse de l'air depuis plus de 30 ans, un époux, des enfants, une vie rangée et presque calibrée... Et puis un jour, Mariam Cissé Dougoumalé Traoré est devenue bachelière... à 62 ans tenez-vous bien, elle qui avait abandonné les études un peu sur un coup de tête comme elle dit. Retourner à l'école, pourquoi pas? C'est vrai qu'elle y pensait, mais plus comme un vieux dossier que l'on range dans un casier et que l'on finit par oublier.

Mais en 2011, en pleines vacances, on discute à la maison: la benjamine de la famille doit passer le bac, et voilà qui donne des idées à maman. C'est décidé: elle aussi! Son époux l'encourage aussitôt. Elle se retrouve alors à devoir partager la salle de classe avec des jeunes du Collège Sacré-Cœur, une cohabitation qui se passe plutôt bien, puisque ses «camarades » comme on dit trouvent en elle un modèle, un exemple: pour tout dire, son courage à elle fauche toutes leurs hésitations. «On respectait (son) parcours, (sa) démarche et (son) âge».

Elle qui est plutôt douée pour les langues- une pure littéraire comme elle dit -obtient la note de 15 en français, et 15,5 en anglais. Pour les maths et la philo, c'est un peu plus compliqué, mais ça ne la décourage pas. Elle trouve un professeur pour chacune des deux matières. Bachelière du premier coup, à plus de 60 ans, il faut le faire. Elle ne se souvient pas vraiment de ce qu'elle a ressenti à ce moment-là : tout était tellement confus. «Je n'étais même pas sûre que c'était moi que l'on appelait» raconte-t-elle. Ce dont elle est sûre en revanche, c'est que son fils et sa fille qui l'accompagnaient lorsqu'elle est allée prendre ses résultats, étaient très fiers d'elle.

Le succès, c'est bien connu, ça donne faim. Mariam Cissé Dougoumalé Traoré veut aller plus loin et poursuivre des études supérieures. Elle tape à plusieurs portes, on ne lui ouvre pas toujours. Jusqu'à ce qu'elle franchisse le seuil de l'Institut africain de management (IAM) où le directeur Moustapha Guirassy dit oui tout de suite. Et c'est comme cela qu'elle se retrouve à suivre un cursus de 3 ans en marketing et communication. Elle y passera 2 ans finalement, compte tenu de son expérience. Elle qui avait déjà monté son entreprise - elle est organisatrice de mariage ou "wedding planner" en anglais - dit que ce que lui apporte cette formation, c'est qu'elle comprend davantage ce qu'elle fait, elle met des mots là-dessus, et cela donne de la valeur à son activité. En ce moment, Madame Traoré peaufine son mémoire de fin d'études, un travail de recherche qui porte sur l'événementiel et qu'il ne lui reste plus qu'à déposer pour relecture et autres corrections.

Quand on lui demande ce qu'elle fait de son temps libre, elle cherche... Elle n'en a pas vraiment en fait. Toujours occupée: ou les mariages, ou le tissage où elle s'est lancée quand elle a dû arrêter de travailler comme hôtesse de l'air pour des ennuis de santé. Elle ne s'est jamais arrêtée.

Au-delà de sa personne «qui compte très peu finalement» comme elle dit, il y a l'exemple. Mariam Cissé Dougoumalé Traoré pense qu'elle aurait pu bien rester dans son coin, parce que «dans un pays comme le Sénnôtrece n'est jamais bien vu de parler de soi». Heureusement que d'autres personnes avant ont raconté son histoire, dit-elle. Pour montrer aux jeunes que «si c'est possible à un certain âge, et malgré quelques trous de mémoire», il n'y a pas de raison de douter «quand on a encore la mémoire fraîche». Elle songe parfois à écrire son histoire, mais finit par se dire que «ce serait très inconfortable que le récit de (son) succès puisse passer pour de la propagande». 

 

Président "Ado...llards"?  

Le gouvernement ivoirien a adopté une communication relative au projet de budget 2015 ainsi qu'un projet de loi portant budget de l'Etat pour l'année 2015, d'un montant historique de 5.014,3 milliards CFA. 

alt

«Le projet de budget 2015 s'inscrit dans la dynamique de la consolidation de la croissance économique et témoigne des efforts du Gouvernement en faveur de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale», rappelle le traditionnel communiqué qui clôt le conseil. D'un montant historique de 5.014,3 milliards CFA, il s'équilibre en ressources et en emplois.

Le budget 2015 est en hausse de 606,8 milliards CFA par rapport au budget révisé 2014, soit un taux d'accroissement de 13,8% par rapport à 2014 et de 72% par rapport à 2010.

Les principales lignes de ce projet de budget sont reparties entre les ressources attendues qui sont constituées pour 80,3% de ressources intérieures (dont 2.754,9 milliards CFA au titre des recettes fiscales) et pour 19,7% de ressources extérieures.

Et les dépenses qui se décomposent à travers la dette publique : 1.213,3 milliards CFA (24,3% du budget contre 32,2% en 2010). Les charges salariales : 147,4 milliards CFA (26,9% du budget contre 28,1% en 2010).

« Les dépenses enregistrent une hausse nette de 171,7 milliards CFA, résultant principalement de la prise en compte du coût de l'achèvement de la mesure de déblocage des avancements indiciaires », poursuit le communiqué.

Quant aux dépenses d'investissement, elles s'élèvent à 1.534,1 milliards CFA (30.6% du budget contre 14,8% en 2010), soit 8% du PIB. « Ce qui montre l'accent important mis sur la création de la valeur à travers la relance des investissements », souligne-t-on.

Concernant les dépenses pro-pauvres, elles sont estimées en 2015 à 1716,4 milliards CFA (en progression de 12,8% par rapport à 2014). Ces dépenses visent à renforcer les actions de reconstitution du tissu économique et d'amélioration des conditions de vie des populations.

« A travers ce projet de budget, le Gouvernement entend renforcer les actions de promotion de l'emploi, d'amélioration des services de santé et d'éducation, de développement des infrastructures socio-économiques de base, ainsi que celles d'appui au développement agricole. Ce projet prend également en compte les priorités du Gouvernement, notamment le financement de la politique en matière de logement social et l'amélioration des conditions de vie des fonctionnaires à travers le déblocage total des avancements indiciaires débuté en 2014 », conclut le communiqué.

L'Afrique doit "blinder" son futur!

En août 2009 fut lancé officiellement la première voiture blindée du Nigéria, la première voiture blindée dont la fabrication a requis des matériaux pour la plupart de production locale signée MADE IN AFRICA.

alt

En août 2009 fut lancé officiellement la première voiture blindée du Nigéria, la première voiture blindée dont la fabrication a requis des matériaux pour la plupart de production locale signée MADE IN AFRICA. Ses concepteurs? Deux frères nigérians, Victor et Johnson Obasa. Ces deux Africains talentueux, qui vivaient aux États-Unis jusque récement, se sont implantés dans l’État d’Ekiti où ils possèdent une société nommée Mobile Truck Technology qui fournit actuellement de l’emploi à une nombre non négligeable de citoyens nigérians.

Le véhicule a été officiellement présenté en août 2009 sur la place de l’Aigle à Abuja, aurait pour but de produire de manière industrielle des véhicules à un coût bien moindre par rapport aux véhicules blindés d’importation. Le véhicule a été testé avec différents types de munitions. Selon Johnson Obasa, « la production locale de la voiture blindée aidera à améliorer l’état de sécurité de la nation. C’est du matériel qui permettra de protéger le personnel dans l’exercice de leur fonction et leur permettra de travailler dans toutes les conditions et lieux». 

Afin de soutenir les frères Obasa, le président du Nigeria demandera à l’Inspecteur Général de Police de les rencontrer afin de connaitre leur besoin pour une production plus dynamique de ces véhicules blindés. Par ailleurs, Victor Obasa dans une conversation avec la presse ont déclaré qu’ils étaient dans une meilleure position pour créer ce genre de voitures car étant donné qu’ils sont eux même du Nigeria, donc possèdent une bonne connaissance du terrain nigérians. Et d’ajouter qu’ils étaient prêts à le vendre au gouvernement à la moitié du prix de ceux importés de l’étranger.

Concernant son armement potentiel, le véhicule fut testé avec différentes gammes de munitions inhérents à ce type de châssis avec un certains succès remarquable des munitions utilisés. Au sujet de la fabrication même avec des matériaux locaux, Johnson Obasa de déclarer: « Nous avons connu des hauts et des bas mais alors que nous rencontrions certaines difficultés, le président du Sénat nous a encouragés à poursuivre nos efforts afin de faire aboutir ce projet».
Leur projet suivant serait de produire un véhicule de transport qui répondrait aux normes internationales à un prix raisonnable.  «Il s’agit également de faire appel à d’autres Nigérians avec des talents aussi semblable à revenir à la maison et de se joindre à nous faire part de leur propre quota pour le pays et pour les autres Nigérians avec ce genre de talent pour les mettre à profit», a déclaré M. Aliero.Présent à l’événement pour inspecter le véhicule, des officiers supérieurs de police et le ministre des sciences et la technologie, Monsieur Al-Hassan Zaku fera savoir que le ministère allait envoyer une équipe d’ingénieurs à l’usine où le véhicule fut fabriqué pour faire une expertise plus pousser du véhicule afin de l’améliorer, du moins s’assurer qu’il répond aux normes et besoins des forces de sécurité.
Un avenir commercial est garantie à ce véhicule si, à l’instar des avions Airbus, l’Afrique parvenait à mettre ensemble toutes ses capacités en ingénierie mécanique et électronique. Ce qui pourrait aider à la mise en place d’une dynamique industrielle africaine durable faisant, par exemple, appelle à des matériaux exterieurs au Nigéria pour la construction mais intra africain de préférence. L’Afrique doit encourager ses ingénieurs, l’Afrique doit promouvoir les créations de ses fils et filles.

Meilleurs voeux de bonheur!  

Samuel Eto'o a enfin dit oui à Georgette. L'attaquant d'Everton s'est marié, lundi 23 novembre en Italie dans la plus grande discrétion.

alt

Samuel Eto'o a enfin dit oui à Georgette. L'attaquant d'Everton s'est marié, lundi 23 novembre en Italie dans la plus grande discrétion. Eto'o a mis la bague au doigt à sa compagne à la Mairie de la municipalité de Capiago Intimiano, petite ville entre Como et Cantù (En Italie). Eto'o et l'Ivoirienne Georgette Tra Lou vivent ensemble, depuis 8 ans, et ont 3 enfants. Le mariage de Samuel et Georgette avait déjà été annoncé au mois de juillet 2014, lorsque le footballeur s'est rendu à Abidjan pour la dote. Des photos d'une bague avaient circulé sur les réseaux sociaux à l'époque.

Samuel Eto'o peut souffler, après un été mouvementé marqué par une Coupe du monde compliquée, le scandale de son infidélité présumée avec Nathalie Koah et l'arrêt de sa carrière internationale.

Devenez une légende! 

Ce tournoi initié par le promoteur Mamadou NDONG à pour but de rendre un hommage à tous les ROIS de Basket Ball du Sénégal d’où le nom COUPE DES ROIS : une première en Afrique. Le lancement du tournoi est prévu à la date du samedi 27 Décembre 2014, à partir de 16 heures au stadium Marius NDIAYE.

Ce tournoi NATIONAL trouve son intérêt dans le rôle important que jouent la culture et le sport dans la bonne marche de la nation, notamment dans le rapprochement des populations.

alt

Concept

Chaque ancien ROI ou REINE sera parrain ou marraine de son ancienne équipe et les jeunes joueurs de l’équipe actuelle seront les PRINCES qui tenteront de conserver le titre de leur ROI. Tout cela dans le FAIR PLAY              

Ce tournoi servira à créer une chaine de solidarité en faveur des anciens ROIS et faire d’eux des légendes vivantes.

Ce tournoi viendra en appui à la fédération sénégalaise de basketball pour redonner au basketball africain en général et plus particulièrement celui du Sénégal sa place dans les disciplines sportives pratiquées au Sénégal. 

POURQUOI LE SPORT

Nous avons choisi le sport pour mobiliser la jeunesse et les motiver à toujours mener des actions citoyennes.

Nous sommes convaincus des vertus du sport, de tous ses bienfaits pour chacun aux plans personnel et social.

Pratiquer une activité sportive, pour la compétition ou les loisirs, c’est développer ses facultés physiques et mentales.

C’est aller à la rencontre des autres, apprendre à les connaître, à mieux vivre avec eux.

Le sport est en effet un des vecteurs importants de l’intégration sociale et de l’accomplissement des individus dans notre société.

L’Impact Médiatique

L'inscription de l’événement dans la durée et l'implication de tous favoriseront la propagation d'un buzz via les réseaux sociaux et le bouche à oreille...

Les partenaires privilégiés, les médias relayeront l'information.

Une campagne de promotion bien orchestrée servira d’outil pour une large diffusion du programme URBAN LEGEND

Qui sommes nous?

FACE TO FACE Millenium Group une structure de production de spectacles et de création de concepts, spécialisée dans la culture urbaine, FACE TO FACE Millenium Group a, à son actif plus de 08 ans d’expériences dans l’organisation de festivals, de tournois de sports, dans la régie de plateaux de spots publicitaires tel que les tournages de: Bonnet rouge (course poursuite), Orange Dual play, Tampico (taxi), Shell Gorgorlou,

Redressement de la carrière du Rappeur Duggy Tee du Positive Black Soul 2003 – 2007

Directeur de l’album NGËM ( WADIOUR ) de Duggy Tee, gestion de la carrière du group Chronik 2h Kora d’or 2010.

PROGRAMME DE JOURNEE DE LANCEMENT DE URBAN LEGEND

SAMEDI 27 DECEMBRE

18h – Mise en place  Discours

18h – 30mn spectacles de dance URBAIN

19h – 35 Diffusion d’un publireportage sur les anciens ROIS

20h – 00 Lancement du tournoi

Le Président

Mamadou NDONG ( El Hadji )