Variétès - Africa Nouvelles

Ca...danses africaines!

- 26 et 27 MAI 2012 au LAC de BOLSENA (Viterbo) -

STAGE résidentiel de DANSES AFRICAINES ET PERCUSSIONS
Avec Barbara Mousy et Inoussa Dembélé

c/o CASALE "RISTORO GAZZETTA"
Via Francigena s.n. - BOLSENA (Vt)
www.ostelloristorogazzetta.it

- Dimanche 27 à 13h00 -

DEJEUNER AFRICAIN au Casale (Réservation)

Saluons l'arrivée à Rome d'un super percussioniste de la tradition dioula du Burkina Faso, patrie du Djembé:  INOUSSA DEMBELE!

Invitation à un stage de bienvenue du printemps 2011, avec une full-immersion de tambours et danses dans le Haut Lazio, au Lac de Bolsena, dans une gracieuse hacienda plongée dans la nature et... en entrée en matière du stage d'aout au PANTAREI, sur le Lac Trasimeno (19-25 agosto 2012)

HEBERGEMENT ET DETAILS

Le stage se tiendra au Casale "RISTORO GAZZETA" , qui se trouve dans une position envoutante, non loin de Bolsena, sur les collines des Monts Volsini, dans la Tuscia viterbese. Entouré de bois de chenes, noisettes et chataignes du paysage pittoresque de la Maremma du Latium, l'Hacienda donne sur la vallée du Lac de Bolsena, le plus grand lac vulcanique d'Europe, aux eaux limpides et non polluées.

Le Casale dispose de chambres à 2 ou 3 lits avec salle de bain et des espaces pour les laboratoires de danses et persussions.
L'arrivée est prévue le samedi matin.

N.B.: On peut anticiper à vendredi 25 mai.

● Les repas sont à base de cuisine typique et africaine.

● Il est possible de rejoindre à toute heure les puits thermaux libres "Terme di Bagnaccio", près de Viterbo.

● Les stages sont ouverts également aux débutants des diverses disciplines.


HORAIRES DES LEÇONS

■ Danse africaine:

Samedi: 15h00 à 17h30 - Dimanche: 10h00 à 12h30

■ Percussions:

Samedi: 17-h30  à 19h30 - Dimanche: 15h00 à 17h00

N.B.: On peut fréquenter les cours sans pour autant loger dans le centre.

INFOS ET INSCRIPTIONS

Barbara Mousy
tel 06 24400692, cell 335 6109670
e-mail: mousy(at)tiscali.it  - www.afrodanza.it

CASALE "RISTORO GAZZETTA"
Via Francigena s.n.
BOLSENA (VT)
www.ostelloristorogazzetta.it

Sur l'élan du grand succès de l'été dernier!
Après le grand succès de l'édition de l'édition passée, qui a fait enregistrer plus de 2000 présences à chaque événement, outre à l'énergie de tant de musiques, de grands noms réunis dans une expérience pleine d'émotions et de fête, la scène de l'événement a vu la présence du roi desit-parades afro, Fally Ipupa, néo-lauréat du MTV Video music Awards, Awilo Longomba, Kaysha, Elizio, Awa Ly, les "Tambours de Gorée" et autres artistes, des défilés de mode et divers expressions culinaires,

le 19 mai 2012, revient

"BLACK GARDEN"

avec l'objectif de dans le but de se démarquer et de confirmer le rôle transversal que la musique a assumé dans les formes d'expression contemporaines.

L'endroit reste le meme: TENNIS CLUB Garden (Via delle Capannelle, 217), à deux pas des studios cinématographiques de Cinecittà, immergé dans un des plus grands musées en plein air d'Europe, formé par l'adjacente Parc de l'Appia Anticque et du Parc des Aqueducs.

Le projet Black Garden, créé et imaginé par "Les Enfants prodiges" et "Blacktime Eventi" offrira trois pistes de danse, une grande piscine, trois bars, trois zones privée et un espace détente qui permettra à tous les fans d'assister à tous les spectacles que le BLACK GARDEN se prépare à proposer, soutenu par "Movidazouk Eventi". Donc, Black - music à 360 °, de l'afro-zouk, hip-hop, R&B, reggaeton à "la crème de la crème" des invités internationaux, et, comme l'an dernier, n'oubliez pas votre maillot de bain, parce qu'à la fin de chaque soirée: Tous dans la piscine!!!!

 

BLACK GARDEN (C/o Tennis Club Garden)
Via delle Capannelle, 217 - Roma
(Arrêt Metro Cinecittà)

Pour tous renseignements:
+39.348355.7332 - +39.3937061698

COMMUNIQUES DE PRESSE
Ousti Nawezi: +39.377.2065242  -

E- mail:  ousti(at)movidazouk.com - Web: http://www.movidazouk.com/ -
Facebook: http://www.facebook.com/ousti.movidazouk

 

 

Communiqué de l'ITC de Rome.

Depuis 2005, l'ITC collabore avec le Ministère de l'Intérieur, fournissant le service d'interprétariat et traduction aux Commissions Territoriales per la Reconnaissance du Statut de réfugié.

A telle enseigne, l'ITC recherche des interprètes et traducteurs africains et asistiques pour travailler auprès des Commissions Territoriales de toute l'Italie (Gorizia, Milano, Verona, Torino, Bologna, Firenze; Roma, Caserta, Foggia, Bari, Crotone, Siracusa, Trapani, Mineo).

Les langues les plus demandées sont:
Bambarà / Dioula (Mali, Sénégal, Cote d'Ivoire)
Malinké, Mandingo / Mandinka
Soninké / Sarakolé
Pular / Fulani et Wolof (Sénégal, Mauritanie)
Bissa - Mooré (Burkina Faso)
Soussou (Guinée, Sierra Leone)
Yoruba - Hausa -Tw i- Akan (Ashanti, Fante) - Pidgin English - Ibo - Bini - Edo
Arabe (Waddai et Gurahan) - Touareg (Tamashek) - Berbère (Tamazight)
Bangla - Hindi - Urdu - Punjabi -Tamil (Pakistan - Inde - Bangladesh)
Dari - Pashto (Afghanistan - Pakistan)
Farsi (Iran)
■ Kotokolì - Ewé (Togo)
Oromo - Amarico - Tigrino (Etiopia / Eritrea)
Somalien
kurde irakien (Kurde Sorani et Badini) - Kurde turc


CACHETS

■ 13 €/h (TTC) - Minimum garanti: 65 € (TTC) par jour.

■ Après les 5 premières heures, 13 € (lordi) extra pour chaque heure en plus, jusqu'à un maximum de 10 heures de travaqil par jour (maximum journalier: 130€).

■ Paiement bimestriel à 60 / 90 jours de la date du travail, par virement bancaire.


CONTACTS

Federica Benazizi.
f.benazizi(at)cooperativaitc.org

COE – Centro Orientamento Educativo presenta

22° FESTIVAL DEL CINEMA AFRICANO, D’ASIA E AMERICA LATINA
Milano, 19 – 25 marzo 2012

Accanto alle sezioni competitive:

Concorsi Finestre sul mondo (Lungometraggi e Documentari),

Concorso Miglior Film Africano e Concorso Cortometraggi Africani,

Concorso Extr’A con cineasti italiani che si confrontano

con altre culture e con le tematiche dell’immigrazione -

Il Festival propone:

E Tutti ridono… le più divertenti commedie da Africa, Asia e America Latina,

con la collaborazione di Gino e Michele di Zelig;

la retrospettiva Ombre Digitali: film cinesi dell’ultima generazione;

Mondo arabo II Atto;

la sezione Il razzismo è una brutta storia;

Natura sognata, personale della pittrice cinese Zheng Rong

oltre ai consueti anteprime, mostre, incontri,

laboratori del Festival Center (Casa del Pane, Casello di Porta Venezia)

Per informazioni:

Segreteria Festival – 02 6696258
www.festivalcinemaafricano.org        www.cinemafricasiamerica.com
Ufficio Stampa: Studio Sottocorno
Lorena Borghi, Delia Parodo - tel. 02 20402142
Segreteria Festival - Bureau du Festival - Secretariat of Festival
Via G. Lazzaroni, 8 – 20124 Milano - Tel. +39.026696258 – FAX +39.0266714338
www.festivalcinemaafricano.org – festival(at)coeweb.org

Biennale... 10 sur 10!

Le Sénégal accueille, du 11 mai et jusqu'au 10 juin 2012, la 10ème édition de la Biennale de l'art africain contemporain. Une vitrine, un lieu de rencontre entre créateurs, amateurs et collectionneurs, mais aussi un espace de débats sur les enjeux du moment. La sélection officielle présente cette année 42 artistes. Aux côtés d'un "off" de plus en plus dynamique.

Cette année, le Dak'ART, dont la sélection officielle compte 42 artistes, venus de 21 pays africains et de l'Ile de la Réunion, a essentiellement récompensé de jeunes artistes.

Au total, le "in" propose cette année une grande diversité de techniques: «Nous avons de la peinture, nous avons de la sculpture, des installations, de la photographie, de la vidéo, explique Ousseynou Wade, le secrétaire général de la biennal. Il y aura une performance. Toutes les formes d'expression se retrouvent dans cette sélection de 2012».

En parallèle à la sélection officielle, présentée au musée Théodore Monod, figure le "off": il s'agit de la partie vivante, vibrante du Dak'ART, celle qui permet le plus de rencontres et de découvertes. Il n'a cessé de se développer depuis ses premiers pas: «Cela a pris de l'ampleur, c'est très exponentiel. En 1998, à la troisième édition du off, il n'y avait que 29 sites d'exposition à Dakar. Aujourd'hui, il va y avoir 180 lieux d'exposition au Sénégal», confie Joelle Lebussy Fall, l'une des coordinatrices du "off".

Dakar n'est plus le lieu où tous les événements auront lieu. Il faut désormais compter avec la banlieue. Et Saint-Louis, l'ancienne capitale, au bord du fleuve, qui propose cette année encore son «Grand off».
Le «off» de la biennale s'internationalise également de plus en plus. Il présente un nombre croissant d'artistes non-sénégalais. La Galerie «Le manège» de l'Institut Français va ainsi proposer cette année une exposition du Burundais Serge-Alain Nitégéka. L'entreprise Eiffage va exposer des peintres ivoiriens. L'espace Raw Material va présenter des artistes camerounais.

Le manque de lieux d'exposition susceptibles d'accompagner cette croissance a poussé les organisateurs à associer, de plus en plus, patrimoine et création contemporaine. A Rufisque, des oeuvres vont pouvoir être vues dans les cours d'une dizaine de maisons historiques. A Saint-Louis, l'Ile Saint-Louis classée patrimoine mondial de l'humanité servira d'écrin à de nombreuses expositions. A Dakar, le site de la biscuiterie de la Medina, qui fait partie du patrimoine industriel du pays, doit accueillir plusieurs grands noms de l'art contemporain sénégalais.

Au-delà du «in», du «off», la biennale se veut enfin un lieu de confrontation d'idées. Différents colloques sont prévus autour du thème «Création contemporaine et dynamique sociale». Un prétexte, selon Ousseynou Wade, «pour examiner sous divers angles le dialogue qu'entretiennent les artistes contemporains avec un environnement social en constante mutation».

Le système HYST représente une occasion unique de soutenir la nutrition dans les pays en voie de développement.

Le 23 Février 2012, au siège du CNR (Conseil National de Recherches) de Montelibretti (Rome), s'est tenu le symposium d'études intitulé "Technologie HYST: la nourriture et l'énergie durable de la biomasse", et organisé par le CNR - Aire de Recherches Rome 1 et par l'Association "Scienza per l'Amore" (Science pour l'Amour), en collaboration avec la société BIOHYST.

La réunion a été ouverte par le Directeur du CNR - Aire de Recherches Rome 1, Renzo Simonetti, qui a brièvement illustré les activités des différents départements qui se réfèrent à la structure.
Son intervention a été suivie par celle du professeur Pier Paolo Dell'Omo (Département d'Ingénierie Astronautique, Electrique et Energétique de l'Université "La Sapienza" de Rome).

"Avec la technologie HYST, non seulement nous pouvions produire du biométhane à des prix extrêmement bas (environ 0,6 € par litre d'équivalent essence), mais aussi en quantités telles à répondre, d'ici à 2020, à l'obligation européenne de remplacer 10% des besoins énergétiques par des  biocarburants: un résultat qu'aucun des systèmes actuels de production de biogaz de deuxième génération est en mesure d'obtenir», a clairement expliqué le Prof Dell'Omo.

Le professeur Luca Malagutti (Département des Sciences Animales de l'Université de Milano) a ensuite présenté les résultats sur l'utilisation de la technologie HYST animale dans l'alimentation animale, montrant comment certains composants typiques de l'alimentation animale, tels que le son et les pailles de céréales, deviennent plus digestes et plus nutritifs, après avoir subi un traitement HYST.

"Nous avons traité le son, les céréales et les tiges de maïs avec le système HYST, puis avons fait des analyses chimiques et biologiques afin de déterminer la valeur nutritionnelle et la digestibilité des fractions. [...] La technologie HYST appliquée à des sous-produits agricoles permet d'obtenir des produits comparables à la farine noble", a souligné le Professeur Malagutti.

En ce qui concerne la nutrition humaine, la Doctoresse Luciani  (Institut Supérieure de la Santé) a poursuivi expliquant comment, avec le traitement HYST, il est possible d'obtenir, à partir du son, une farine extrêmement riche en protéines, vitamines et micro-éléments nutritifs, carents dans une farine d'usage quotidien. Grâce à un processus totalement naturel, la technologie HYST transforme en produits de haute qualité nutritionnelle, des sous-produits (actuellement considérés comme "déchets") de l'industrie meunière, et c'est justement pour cela que cette technologie représente une occasion unique de soutenir la nutrition dans les pays en voie de développement.

La deuxième partie de la conférence a porté sur la technologie humanitaire. Luc Urdich, de l'Association "Scienza per l'Amore" (Science pour l'Amour) a illustré le projet "Bits of future:  Food for all" (Futur: Nourriture pour tous), qui «vise à lutter contre la faim et promouvoir l'utilisation optimale des ressources dans les pays en développement, grâce à l'utilisation de la technologie HYST. Il y a 5 pays africains qui ont officiellement adhéré au projet, dans l'intention d'arriver rapidement à la réalisation des premières installations industrielles», a déclaré Luca Urdich.

Enfin, axant son intervention sur le secxteur stratégique des biocarburants, le Dr Daniel Lattanzi, de la société BIOHYST (qui gère, au nom de l'Association "Scienza per l'Amore" les aspects économiques liés à la technologie) a conclu les travaux en mettant en évidence l'impact qu'aurait l'introduction de la technologie HYST en Italie, sur l'économie, l'emploi et l'investissement,

«Non seulement avec la technologie HYST, l'Italie sera en mesure de remplir les engagements pris avec l'Union Européenne, mais il sera possible de démarrer sur le territoire national une énergie agro-énergétique qui, une fois à régime, va générer des revenus de plus de 2 milliards d'euros (soit 17% du marché italien de l'essence), créant plus de 12.000 nouveaux emplois. Dans le secteur alimentaire, nous voyons aussi un grand potentiel pour le développement. Nous sommes conscients d'avoir des produits au top du marché mondial, dans un segment qui facture plus de 9 milliards euros, chaque année, à l'échelle mondiale, et est considéré comme l'un des principaux secteurs de pointe de l'économie future", a brillamment expliqué le Dr Lattanzi.
L'opération est alors terminée avec un regard sur le monde politique: «Le projet HYST a impliqué des universités de toute l'Italie et, aujourd'hui, le plus important institut scientifique italien, le CNR. Après ce rendez-vous, il ne reste plus qu'à porter le projet à l'attention de la plupart des plus grandes institutions italiennes, afin de créer un programme de développement technique et économique».

Associazione Scienza per l’Amore
Tel. 06 4190342 - fax 06 41405710

- Jeudi 23 février  2012:  10h00 / 13h00 -

Au CNR: Area della Ricerca RM1

Via Salaria Km 29.300 - MONTELIBRETTI (RM)

 

CONFÉRENCE:

Technologie HYST: Aliments et energie durable à partir des biomasses

Organisée par

CNR (Conseil National des Recherches)

Association "Scienza per l’Amore" (Scienza pour l'Amour),

Société BIOHYST

La technologie HYST (Brevet WO 2011/061595A1) HYST est un système de traitement des biomasses, exclusivement physiques, consistant en la "désagrégation" des structures vegetales, à travers des chocs provoqués à très grande vitesse entre les fragments de la matière traitée. C'est un processus simple, de bas coût, sans impact sur l'environnement, alternatif aux procédés courants consistant en une modification chimique ou thermochimique de la matière.

Les résultats obtenus jusqu'à présent permettent de retenir que le système de HYST puisse être une solution pour la valorisation de plusieurs biomasses, dont notamment les déchets et les sous-produits, afin de concilier les besoins pour l'alimentation et l'énergie.

Utiliser la même biomasse pour plusieurs fins est le concept clé: une ressource pour l'alimentation, l'énergie, la chimie, la pharmacopée.

La technologie HYST nait dans le cadre d'un projet humanitaire, appelé " Bits of Future: food for all", promu par l'Association "Scienza per l’Amore" (Science pour l'Amour). Le but de ce projet est de soutenir le developpement des pays en voie de développement, optimisant, à travers la technologie HYST, l'utilisation des ressources locales pour lutter contre la faim, la pauvreté et les carences énergetiques.

Dans ce contexte, la Conférence veut représenter un moment de rencontre et de dialogue entre les chercheurs, les realites socio-économique et l'industrie, pour une discussion des résultats obtenus et pour tracer de nouveaux parcours de recherche et de développement.

 

 

Si vous desirez participer, veuillez envoyer votre nom pour recevoir l'invitation.

Associazione Scienza per l’Amore

Tel. 06 4190342 - fax 06 41405710

press(at)scienzaperlamore.it - www.scienzaperlamore.it

Barbara Carrubba

Relazioni Esterne - cell 348 0621305

Gabriella Macchione

Ufficio Stampa - cell 347 7670992

Liliana Annicchiarico

Ufficio Stampa - cell 320 5642680

 

 

 

Programma: www.scienzaperlamore.it/allegati/Programma_CNR.pdf