BURKINA: Mode - GX 226, la nouvelle griffe des personnes élégantes - Africa Nouvelles

LOISIRS

GX 226 est la nouvelle marque de vêtements prisés des dandys de la capitale burkinabè. Deux frères, Georges Kaboré(artistiquement appelé Georges de Baziri ) et Xavier Kaboré, sont les concepteurs de cette griffe en vogue au pays des Hommes intègres.

altCréée en 2010, GX 226 est la nouvelle référence vestimentaire des personnes élégantes au Burkina Faso. Georges de Baziri et son frère cadet, Xavier, sont devenus même l'habilleur de plusieurs personnalités, notamment celles du show-biz.

La marque a été créée avec les initiales de leurs prénoms (G pour Georges et X pour Xavier, suivis de l'indicatif du Burkina Faso, 226). Parmi leurs clients, on peut entre autres citer Papus Zongo, Alif Naaba, Floby, Adji , Bil Aka Kora.

Dans leur atelier de couture sis au quartier Patte d'oie, ils créent des bodys, des costumes, des chemises pour hommes et des robes, des tailleurs pour la gent féminine. La matière de prédilection de la marque GX 226 est le faso danfani. Cette passion pour ce pagne burkinabè a été, selon Georges de Baziri, inspiré par le styliste malien décédé, Chris Seydou, qui a donné une renommée internationale au bogolan. Installé à Paris, depuis une quarantaine d'années, il multiplie les défilés dans la capitale française et d'autres villes (Paris, Bordeaux, Lille) pour promouvoir le faso danfani.

Le succès de GX 226 s'explique par la qualité des habits. Pour atteindre ce professionnalisme, George Baziri a dû se former en France où il a côtoyé la crème de la mode mondiale. Ce fan du styliste allemand, Karl Lagerfeld, a ensuite transmis ses connaissances à son frère Xavier, qui est la tête pensante de la marque au Burkina Faso.

A la demande de sa clientèle grandissante, le duo, originaire de la commune rurale de Kokologho, située à une quarantaine de km sur l'axe Ouagadougou-Bobo Dioulasso, entend ouvrir une boutique au centre ville, pour soigner la prestance des Burkinabè.