CONGO-BRAZZAVILLE: Miss indépendance 2015 - Couronne et voiture pour Helderine Ayeni Kosso - Africa Nouvelles

LOISIRS
Félicitations à la Miss! 
Elle a 21 ans et fait 1,82m pour 63kg. Ressortissante de la ville de Ouesso, elle est élève en classe de terminale A et attend les résultats du baccalauréat. C'est elle la Miss indépendance 2015. Helderine a triomphé lors de la soirée placée sous le patronnage de la première dame du Congo, marraine de la municipalisation accélérée du département de la Sangha, Antoinette Sassou N'Guesso. 

alt

La cérémonie a tenu toutes ses promesses tant dans sa qualité que de la manière dont elle a été organisée par Ferréol et l'association Lumières d'Afriques. En effet, c'est pour la première fois qu'une compétition de beauté est organisée avec les Feux d'artifices, ouvrant en même temps la célébration de ce qu'on appelait «Les trois glorieuses», c'est-à-dire les 13, 14 et 15 août.
Au total, 18 candidates toutes originaires du département de la Sangha choisies selon les critères définis par le comité d'organisation. Après cinq sorties en tenue traditionnelle, d'indépendance (en pagne arborant les couleurs nationales, vert-jaune-rouge), de plage, de soirée..., le jury a procédé à l'élimination de 12 candidates sur les 18. Un jury composé de 7membres et présidé par Yolande Motsé Akanaty, sous l'œil vigilant de maître Norbert Bantival, greffier en chef du tribunal de grande instance de Ouesso.
Ce sont donc les 6 candidates retenues qui ont participé à la partie intellectuelle de l'élection. «Ça été difficile, dire même très difficile, mais on s'en est sorti», a déclaré la présidente du jury au regard des critères de sélection et de choix des candidates.
 
Résultats du concours de beauté
 
♦ Miss indépendance 2015, Helderine Ayeni Kosso Ngondongo, 21 ans, 1,82m pour 63kg, ressortissante de la ville de Ouesso, élève en classe de terminale A, en attente des résultats du baccalauréat ;  succède à Aminata Ancia Pandi, Miss indépendance 2014; 
♦ Première dauphine, Emmanuelle Shina Douma, 19 ans, élève en classe de terminale A, ressortissante de la sous-préfecture de Souanké ; 
♦ Deuxième dauphine, Anine Balla, 22 ans, élève en classe de terminale F4 au lycée technique ; 
♦ Miss fair-play, Parfina Ziboth, 22 ans, élève en terminale A ; 
♦ Miss élégance, Hornella Mobinot, 18 ans, élève en classe de 3è au CETF, ressortissante de Ouesso ; 
♦ Miss charme Merveille Mobinot, 18 ans, élève en classe de 3è au CETF, ressortissante de Ouesso. 
 
Plusieurs offres et promesses au menu...
 
Comme de coutume madame le ministre de la Promotion de la femme offre 18 kits complets de couture à toutes les candidates, soit 1 kit chacune, puis à la Miss indépendance 2015 et ses deux dauphines une somme de 1.000.000 CFA. La ministre des Petites, moyennes entreprises et de l'artisanat offre à la Miss indépendance, un voyage à Ouagadougou pour visiter le SIAO (Salon International de l'Artisanat) ; le ministre des Affaires étrangères et de la coopération offre à la Miss indépendance, un voyage à Addis-Abeba en Éthiopie, siège de l'Union africaine, avec en prime la visite de Lucy, l'ancêtre de l'humanité, la tombe de Négus Haïlé Selassié plus un shopping presque sans retenue.
Députés et autres personnalités ont exprimé leur générosité au cours de cette soirée en hommages à maître Ngouacha, l'un des membres de l'association Lumières d'Afriques et grand formateur de danse et à la première miss du Congo avant les indépendances, originaire de la Sangha.
Signalons que toutes les offres faites par la première dame du Congo, marraine de la municipalisation accélérée, ont été remises aux ayants droit à la fin de la cérémonie. Ainsi donc, toutes les 18 candidates ont reçu, chacune, un téléphone de marque Galaxy ainsi que les enveloppes réservées. La Miss indépendance 2015 est rentrée chez elle avec une voiture de marque Peugeot 307 remise par la première dame du Congo, Antoinette Sassou N'Guesso.