GIRLS TRIP: Jamais un film 100% afro-américain n'était parvenu à franchir la barre des 100 millions USD au box-office - Africa Nouvelles

LOISIRS

Aux Etats-Unis, cette comédie sur l’amitié a remporté un franc succès et marque un record historique pour un film écrit, produit, réalisé et joué par des Noirs.

 

Entre "Valerian et la Cité des mille planètes", "La Tour Sombre", "Atomic Blonde" ou "Dunkerque", les blockbusters se sont bousculés dans les salles de cinéma américaines,  cet été. Et personne ou presque n’avait misé sur le road movie "Girls Trip" de Malcolm D. Lee.

C’est la toute première fois qu’un film 100 % afro-américain dépasse la barre des 100 millions USD de recettes: un score d’autant plus honorable qu’il marque l’histoire du cinéma.

"Girls Trip" est en effet entièrement écrit, réalisé, joué et produit par des hommes et femmes noirs dont les actrices Queen Latifah et Jada Pinkett-Smith ou le producteur Will Packer.

Autre jalon de l’histoire du cinéma: il s’agit de la première fois qu’une scénariste femme et noire dépasse les 100 millions USD au box-office avec son script, selon Blackfilm toujours.

Si Tracy Y. Oliver s’est dit «honorée» sur Twitter d’avoir été choisie par les producteurs pour ce projet désormais historique, la scénariste avait auparavant confié les doutes auxquels elle avait fait face pour raconter cette histoire.

 

«J’ai une responsabilité politique en plus, dont les scénaristes blancs n’ont pas à se soucier. Ils ont la liberté d’écrire ce qu’ils veulent sans craindre de représenter leur ‘race’ de façon négative. Parfois, je me demandais: est-ce que ça va trop loin ? Est-ce que ça montre une mauvaise image des femmes noires ? Que diraient ma mère et ses amies de ce film?» a déclaré Tracy Y. Oliver dans une interview.