MISS CEDEAO 2014: La Cap-verdienne Spencer Lopes élue! - Africa Nouvelles

LOISIRS

La miss est... "cap"!

La Cap-verdienne, Cristina Spencer Lopes, 18 ans, étudiante en marketing-publicité a remporté, samedi 14 décembre, à Abidjan-Cocody, la 17ème édition du concours de beauté Miss CEDEAO-2014 (Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest).

altCristina Spencer Lopes succède ainsi, à la Guinéenne Mariama Diallo qui a souhaité plein succès à celle qui aura la charge d'incarner la plus belle fille de la sous-région. Ce, dans la lutte contre le fléau des enfants soldats tout au long de son mandat.

D'une taille de 1,78m, (poitrine 89cm, bassin 101cm) la candidate venue du Cap-vert (130 points), âgée de 18 ans a devancé l'Ivoirienne Dia Aïssata de 2 points. Déçue pour n'avoir pas remporté la compétition chez elle, Mlle Dia a reconnu que la nouvelle élue méritait sa place et a trouvé «judicieux», le choix du jury, lors de la conférence de presse organisée tout juste après la proclamation des résultats.

«Spencer est très belle et intelligente. Pendant notre regroupement elle a su s'intégrer malgré la barrière linguistique», a-t-elle dit.

Le trio gagnant est composé, en qualité de 2ème dauphine, de la candidate du Togo, Gantin Epiphanie qui a obtenu 117 points. Les élues, en plus des lots des sponsors, ont reçu de la part de la commission de la Cedeao en liquidité, 6000 USD pour la Miss, 4000 USD pour la 1ère dauphine et 3000 USD pour la 2ème dauphine.

Temple de la beauté africaine d'un soir, le palais des congrès de l'Hôtel Ivoire a accueilli à cette occasion de nombreuses personnalités entres autre, le président de la commission de la CEDEAO, Désiré Kadré Ouédraogo, le ministre ivoirien Ally Coulibaly, Madani Tall,le directeur des opérations de la Banque Mondiael pour la Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire.

Sur les 15 Etats que compte la CEDEAO, ce sont 12 pays (Mali, Guinée, Côte d'Ivoire, Sénégal, Gambie, Guinée-Bissau, Togo, Nigéria, Burkina-Faso, Bénin, Cap-vert et Niger) qui étaient représentés à ce concours. La Sierra-Leone, le Libéria et Ghana n'y étaient pour des raisons diverses. Si en Sierra Leone et Libéria, il n'y a pas eu de concours miss sur le plan local, au Ghana par contre des conflits internes au Comité de miss local seraient à la base de l'absence d'une candidate de ce pays. Ces explications ont été données par Victor Yapobi, président du comité Miss CEDEAO.