Variétès - Africa Nouvelles

L'Egypte met le... "Cap-Vert" la demi-finale!

Un tir derrière l’arc d’El Gammal à 44 secondes de la fin, et une possession mal négociée à trois secondes du buzzer par le Cap Vert et vola l’Egypte toujours en vie dans l’Afrobasket 2013.

altLes Pharaons dominent les Requins Bleus, d’un point, 74-73 et se qualifient pour la demi-finale.

Dans le sillage de Rudolph (19 points, dont 13 avant la mi-temps), le Cap Vert a démarre pieds au plancher ce quart de finale et mène 10-0 après 5 minutes de jeu. L’entraîneur égyptien brise l’élan cap-verdien avec un temps mort dans la foulée. Coaching payant puisque ses poulains reviennent dans le jeu et ne sont menés que de 4 points à la pause, 36-40.

Les deux sélections alternes l’avantage au scoring durant la seconde période, le Cap Vert mène 71-73 avant qu’Ibrahim El Gammal ne se signale sur son tir primé assassin.

Après avoir perdu tous ses matchs de poules, l’Egypte tombeur de la Tunisie, tenante du titre, en huitième de finale, s’invite en demi-finale. Son adversaire sera connu au terme de l’explication entre le Nigeria et le Sénégal.

Tunisie désunie!

Grosse sensation au Palais des Sport de Treichville, la Tunisie ne défendra pas son titre.

altLe Champion d’Afrique 2011 s’est brisé les bras sur une combative  formation égyptienne lors de la deuxième journée des huitièmes de finale de l’Afrobasket 2013, 67-77.

Après trois revers en phase de poules, les Pharaons ont choisi leur meilleur moment pour se réveiller. Ne lâchant rien dans ce derby maghrébin, l’Egypte fait la course en tête dès le premier quart temps  (15-19) et mène de 7 points à mi-temps, 28-35.

L’écart grimpe à +12 à quatre minutes de la fin de la rencontre (53-65), mais la Tunisie tente un dernier baroud d’honneur et revient à moins six (63-69). L’Egypte tient le bon  bout et finit par créer la première surprise de la 27ème édition de l’Afrobasket en se payant le scalpe du champion en titre.

La Tunisie avait déjà montré des signes de faiblesse contre le Rwanda, ne gagnant qu’a l’expérience, lors de la dernière journée des matchs de poules

"Cap-Vert"... la poursuite du tournoi!

Deuxième victoire de suite pour le Cap Vert en Côte d’Ivoire.

altAprès un premier faux-pas face au grandissime favori angolais, les Requins bleus se sont repris depuis. Une belle victoire sur la Centrafrique.

Du coup, le Cap vert poursuit son bonhomme de chemin à l’Afrobasket 2013.

Ce samedi, Rodrigo Mascarenhas et ses coéquipiers ont surclassé le Mozambique 65-53.

Une belle victoire qui permet au Cap Vert d’entrevoir le tour principal du tournoi.

Les Angolais comme des... Requins!

L’Angola a surclassé le Cap Vert pour son premier match de groupe du 27ème Afrobasket.

altAu cours de ce dernier match au programme de la première journée, les Palancas Negras, dans le sillage de Carlos Morais (21 points, meilleur marqueur de la rencontre),  ont dominé les Requins Bleus 75-50.

Avec ce large succès, le vice-champion d’Afrique s’installe aux commandes du groupe C devant le Mozambique, vainqueur de la Centrafrique en lever de rideau de cet Afrobasket qui se déroule en Côte d’Ivoire (Abidjan).

Jeudi, les vainqueurs de la première journée s’expliqueront d’un côté et de l’autre l’un des vaincus tentera d’enregistrer sa première victoire.

Algé...rit pas!

Younes Idrissi (14 pts, 13 rbds) sort le Maroc de l’étau algérien en 8èmes de finale de l’Afrobasket.

altDécisif sur la fin de ce derby maghrébin, Idrissi permet au Maroc de battre l’Algérie dans le premier 8ème de finale de l’Afrobasket 2013, 86-81 après prolongation.

Au coude à coude durant la majeure partie de la rencontre, le Maroc profite de sa grosse activité au rebond et d’un Mustapha Khalifa (24 points, 6 rebonds, 4 passes et 3 interceptions, sur l’ensemble du match) des grands soirs pour mettre fin aux ambitions de Mohammed  Touati and co sur les bords de la lagune Ebrié.

Le Marco se qualifie pour le Top 8 comme en 2011 et va jouer son quart de finale contre le vainqueur du match Angola-Mali, prévu mardi.

L'Egypte dans la crypte!

Le derby maghrébin de la poule A entre l’Algérie et l’Egypte a tenu toutes ses promesses. Battus lors de la première journée, Algériens et Egyptiens vont alterner l’avantage au scoring sur les quatre quarts temps. Et à ce jeu c’est l’Algérie qui sort victorieux, 67-63, aux termes d’un money time sous tension.

altDéfaite sur le fil par le Sénégal, l’Egypte entre mieux dans la rencontre avec un 9-21. L’Algérie laisse passer la tempête et grappille les points. 14-21 au terme du premier acte, puis 20-21 au cours du second quart. Les Pharaons n’inscrivent que 8 points avant la mi-temps contre 15 pour le Cinq Algérien.

L’Egypte refaire surface dans le troisième quart temps et mène de 10 points (54-44). S’ils ont rompu en seconde période contre la Côte d’Ivoire pour leur première sortie, les Algériens ne reproduisent la même copie. Bien drivé par Sedik Touati et Mehdi Cheriet (23 points), ils reviennent il à 61 partout puis mène au score à moins de deux minutes de la fin, pour ne plus lâcher prise.

Les deux sélections retrouveront le tartan du Plais des Sports de Treicvhville samedi pour les dernier matchs de poules. L’Algérie sera aux prises avec le Sénégal. L’Egypte de son côté tentera d’enregistrer sa première victoire contre la Côte d’ivoire hôte de ce 27ème Afrobasket.

Félicitations à la miss!

Le joyau a pris du grade. De la couronne de Miss Centre à celle de Miss Cameroun, Denise Valérie Ayena peut se dire qu'elle a fait du chemin.

altA 22 ans, cette étudiante de 3e année Communication à City University College (Cape Town, Afrique du Sud) a été élue reine de beauté 2013. Une décision finale revenue au jury présidé par Victor Yapobi, par ailleurs, président du comité d'organisation de Miss Côte d'Ivoire.

L'élection de Denise Valérie Ayena n'a fait que répondre à un plébiscite des spectateurs du palais des Congrès, en majorité acquis à sa cause. La consécration de la candidate numéro 6 devant 19 autres concurrentes, a ponctué une cérémonie de trois heures, retransmise en direct sur la télévision nationale, et présentée par Yves de Mbella et Dora Shey. Un rendez-vous, où beauté et musique se sont mariées avec harmonie.

Plusieurs artistes comme Sissy Dipoko, Bachou Silla ou Stanley Enow ont transformé certaines séquences du concours en véritable concert. Qu'importe, l'heure était à la fête, et ce n'est pas le public qui va bouder son plaisir.

Quand l'imposant rideau de la scène du palais des Congrès s'ouvre, 20 jeunes dames en tenue de ville et chignons montants se déhanchent. La compétition est officiellement lancée. Les Miss ont bien retenu leur leçon. Un sourire machinal est plaqué sur leur visage tout au long du premier passage. Et durant les autres étapes.

La parade, deuxième prestation des Miss leur a permis d'exécuter des pas de danse au rythme des P-Square, mais aussi de Psy et de son « Gangnam Style ». En tenues traditionnelles, les concurrentes ont fait voyager le public à travers les 10 régions du pays.

Le défilé en maillot de bain en a émoustillé plus d'un. Dans cette épreuve du « physique », les Miss ont dévoilé leurs atouts, certaines bien plus que d'autres... Avec l'élimination de dix candidates, les choses deviennent plus serrées. Les dix éliminées quittent le podium sous les applaudissements du public, cette fois-ci avec un sourire plus fair-play que convivial.

Pour les dix rescapées, c'est le temps de l'interrogatoire. Des discours mielleux et barbants, on s'y attendait un peu. C'est presque devenu une coutume. On parle de venir en aide aux enfants de la rue, lutter en faveur de la scolarisation des filles, promouvoir la culture, faire reculer la corruption... Bref les Miss se donnent des ailes pour convaincre les jurés.

Au final, c'est Denise Valérie Ayena, qui est élue Miss Cameroun 2013. Alice Elisabeth Nkono Aboya, 1ère Dauphine, et Irène Berthe Grace Fouda, 2e Dauphine. D'après le président du jury, « sa grâce et sa prestance ont énormément contribué à son sacre. »

L'enjeu de ce concours Miss Cameroun 2013 était plus intense que d'habitude, la gagnante étant amenée à représenter le Cameroun pour la première fois à la compétition Miss Monde 2013. Denise Valérie Ayena sera donc l'ambassadrice du Cameroun à cet événement organisé en septembre prochain en Indonésie. D'autres reines de beauté africaines représenteront le continent, dont Aïssata Dia, Miss Côte d'Ivoire 2013, présente au palais des Congrès.

Pour Denise Valérie Ayena, l'aventure ne fait que commencer.

Plus d'articles...